Japan-aholic

Voyage au Japon, pays du soleil levant

Le Jour Où J’ai Porté un Kimono

2 Commentaires

J’ai planifié mon voyage au Japon en 2013 un an à l’avance. Pour être honnête, je n’avais pas besoin d’autant de temps pour me préparer, mais ça m’a permis de bien choisir mes familles d’accueil et de me renseigner sur le pays avant d’y aller. Pendant que je recherchais des endroits à visiter pour planifier mon itinéraire, je me souviens avoir regardé des photos de femmes en kimono, le vêtement de luxe traditionnel japonais. J’ai toujours trouvé que les kimono étaient magnifiques. Alors avant que je n’arrive au Japon, je me suis dis « Je veux en essayer un ».

« Vraiment? », m’a répondu mon ami (maintenant amoureux) Hitomi lorsque je lui en ai parlé au tout début de mon voyage.

« Je crois que ça t’irait bien », m’a-t-il dit.

Et puis, lentement mais sûrement, le temps passa et mon voyage tirait sur sa fin. J’avais presque abandonnée l’idée.

Je ne savais pas à quel endroit il fallait aller pour essayer ce genre de vêtement, je ne parlais pas bien japonais et je savais que c’était très cher si l’on voulait acheter un kimono.

Et puis un jour, pas moins d’une semaine avant que je ne doive repartir au Canada, Hitomi m’annonça: « Nous allons quelque part aujourd’hui ».

« Où ça? », lui ai-je répondu.

« C’est une surprise », m’a-t-il dit en souriant.

Et quelle surprise c’était!

jasmine_kimono_2.jpg

Certaines photos ont été prises avec un cellulaire, donc je m’excuse pour la mauvaise qualité de l’image!

Il s’était souvenu de mon souhait d’essayer un kimono et avait contacté deux gentilles dames en charge d’un magasin de kimono pour prendre rendez-vous. Elles ont pris bien soin de nous; elles nous ont laissé choisir nos kimono (mais j’ai dû choisir dans la section « Large », car je suis plutôt grande pour une fille), et elles ont ensuite coiffé mes cheveux et m’ont habillé. J’étais heureuse que Hitomi ne soit pas que seulement là, mais qu’en plus il allait porter la version pour homme du kimono avec moi. J’étais un peu timide. Je me souviens avoir pensé « On dirait qu’on est sur le point de se marier ou quelque chose du genre » lorsque je l’ai vu pour la première fois portant un kimono à mes côtés.

Mais c’était génial.

wpid-img_20140416_012922.jpg

L’habillement

Il y a plusieurs couches de vêtements pour porter un kimono. J’ai dû mettre un vêtement qui allait en dessous du kimono avant que les deux femmes ne me l’installe par-dessus et l’ajuste. C’était serré. Mais, vraiment très serré. Quand elles ont mis le obi, qui est la grosse ceinture qu’on place en dessous de la poitrine, je devais me tenir droite. En fait, ça m’a aidé à marcher plus élégamment, car je ne pouvais tout simplement pas me courber le dos. Elles m’ont également donné un panier (kinchaku) pour remplacer ma sacochedes tabi (des chaussettes séparées en deux entre le gros orteils et tous les autres) ainsi que des sandales, qu’on appelle des kōri. On pourrait dire que j’ai des grands pieds, donc les sandales étaient un peu trop petites pour moi. Au Japon, quand je voulais acheté des chaussures, je devais aller dans les sections « Large » ou « XL ». Les femmes japonaises ont vraiment de petits pieds!

kimono_back_2.jpg

(Le truc beige dans mon dos s’appelle le « obi »)

 

Marcher avec un kimono

Je suis le genre de fille à faire de très longues enjambées. Mais avec un kimono, c’est tout simplement impossible. On doit faire de tout petits pas, parce que sinon, on risque de tomber ou de briser quelque chose. On doit se tenir droite et être élégante. Au Japon, cela signifie être gracieuse et bouger lentement sans faire de bruits.

Pour les hommes, le kimono n’est pas serré et semble très confortable, donc vous n’avez pas à vous préoccuper de faire des petits pas (chanceux!).

À la station de train de Kanazawa

Visiter Kanazawa

Ce qui était bien avec cet endroit, c’est que c’était une location de kimono; on a donc pu porter les nôtres jusqu’à 19:00. Après que nous nous soyons habillés, les deux femmes ont pris des photos de nous, puis Hitomi et moi sommes allés marcher un peu au « Seisonkaku Villa » et dans les jardins autour ainsi qu’au parc du château de Kanazawa de l’autre côté de la rue.

wpid-img_20140426_021025.jpg

C’était vraiment magnifique. L’architecture japonaise et les jardins sont vraiment à couper le souffle. Si vous avez la chance de visiter Kanazawa, je recommande fortement d’aller voir ces jardins!

Aspect technique de cette journée

Bon, assez de la partie romantique! Voici quelques informations que vous voudriez peut-être savoir.

Quel est le nom du magasin de kimono?: c’est 金沢きもの花恋 (Kanazawa Kimono Karen). Vous pouvez aller voir comment y accéder si vous voulez vous y rendre. Ça se situe dans la préfecture d’Ishikawa. Ils ont également un blog si vous voulez voir plus de photos d’autres personnes ayant portées des kimono et des yukata avec des petites histoires en rapport avec chaque clients qu’ils ont eu (en japonais).

Combien ça a coûté?: comme c’est Hitomi qui a tout payé pour nous (c’est un amour!), je ne savais pas combien ça avait coûté avant aujourd’hui; mais pour le bien de cet article, je devais savoir! Si vous allez sur leur site internet, ça dit que vous pouvez porter un kimono pendant une journée (jusqu’à 19:00) pour 4,500 yen (~50$CAN). J’ai réalisé que c’est assez cher, mais bon, on ne porte pas de kimono tous les jours de notre vie en se faisant dorloter par deux gentilles dames!

Comme je l’ai dis au début de cet article, elles ont aussi coiffé mes cheveux. J’imagine que ça entre dans le prix avec le kimono (4,500 yen). C’était vraiment beau! Tout dépendant si vous avez les cheveux longs ou courts, elles vous ferons la coiffure la plus adaptée à vos cheveux. L’une des deux femmes a choisi une coiffure pour moi et m’a montré une photo pour me demander si j’étais d’accord avec elle. C’était vraiment génial!

hair_kimono.jpg

Gros plan sur la coiffure

Que faire si je ne parle pas japonais?: Je doute fortement qu’ils parlent anglais. J’étais chanceuse d’avoir Hitomi avec moi; il a fait toute la conversation. Elles m’ont demandé quelques questions en japonais que j’ai été capable de réponse, mais elles ne m’ont jamais parlé en anglais. Je suggère donc d’être capable de parler au moins un niveau de base en japonais (où y aller avec bel homme Japonais pour vous sauver la vie!).

Autres informations: Elles ont aussi des yukata, qui est la version d’été du kimono, de disponible en juin, juillet et août.

Avez-vous déjà porté un kimono ou un yukata? Où êtes-vous allé et combien ça vous a coûté?

 

Publicités

Auteur : Jasmine

Jasmine is a 20-something years old French-Canadian student and part-time blogger who loves traveling, drawing, listening to (all kind of) music and eating (everything). To achieve one of her biggest dream, she went in Japan for two months and a half as a tourist in 2013. She was an exchange student at Daito Bunka University in Saitama (near Tokyo) during the year 2014 - 2015. She is now studying to eventually become a nurse back in Canada, so she lacks time to write about Japan. You can still read all her posts on her blog, since she'll let them there for you to enjoy :)

2 réflexions sur “Le Jour Où J’ai Porté un Kimono

  1. Le kimono te va très bien ! Encore un plaisir de te lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s